• Été 2022 en cours !


    votre commentaire
  • Printemps 2022 en floraison, comme de raison

    Printemps 2022 en floraison, comme de raison

    Printemps 2022 en floraison, comme de raison

    Printemps 2022 en floraison, comme de raison

    Printemps 2022 en floraison, comme de raison

    Printemps 2022 en floraison, comme de raison


    votre commentaire
  • Printemps 2022


    votre commentaire
  • Soyons donc spirituel pour ce moment présent :

    spiritualité, Ingéniosité et amabilité = Sérénité, Tranquilité et Paix

    Disons donc que si "je me souviens bien"

    L'union fait la force

    L'espoir et la foi

    déplacent respectueusement

    les êtres comme les montagnes.

    La voie du devoir n'a de sens

    Que dans le savoir vivre et servir

    Avec Amour et humour

    Chaque jour qu'il nous est donné

    de vivre Ici-bas !

    Sachons donc accepter notre destin

    Malgré vents et marrées

    Comme le gage 

    de cet éternel recommencement.

    J'aime croire en cet Être suprême

     qui pour nous réconcilier

    avec le bon, le bien et le meilleur,

    Nous tend la main, dès maintenant et à jamais ...

     Vers cette conscience éclairée de belle façon, 

    Réalisant ensemble, ce que nous croyons être juste et bon. 

    Amène-Nous donc, au-delà de la peur   

    Jack

     

     


    votre commentaire
  • C'est la saison grise et les jours de plus en plus courts de 2021...

    Jack et Ti-Bob

    C'est la saison grise et les jours de plus en plus courts que nous vivons pour encore six tours de terre ; après quoi, les heures réssusciteront un peu plus à chaque jour, jusqu'au printemps, si la vie nous est encore prêtée jusque là.

    La pandémie et ses variants nous affligent  toujours, et les distanciations nous infligent que des désagréments difficiles à gérer. Le sourire étant l'humeur de l'âme ; qu'en sera-t-il des ces lendemains de veilles, sans l'ombre d'un éclat de rire pour raviver les joies, une fois nos peines pleurées ? Comment, après plus de deux ans, survivrons-nous au variants qui nous gardent à l’écart des autres ? Comment diable, pouvons-nous par ou sans Dieu, nous rapprocher avec des êtres sans visage...  

    C'est ce que l'inconscient collectif n'a pas encore réalisé comme conséquences ; lesquelles, nous devons déjà faire face au quotidien. En attendant, allons de l'avant prudemment, prendre l'air au RAVeL de Gembloux...

    C'est la saison grise et les jours de plus en plus courts de 2021...

                                                                             Jack et le RAVeL de Gembloux

     

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires